De retour de mes « rendez-vous »

Les-Rendez-Vous-Soniques-2015_medium

Des coups de coeur et des coups au coeur…. De belles rencontres… De nouvelles amitiés…. Des rires… Des larmes … Des litres de café…. Des petits plats délicieux…. Des artistes qu’on emmène manger… Des plateaux repas commandés (ou pas !) à s’y perdre ; un de plus, deux de moins, 4 de plus…. mais tout le monde a mangé à sa faim)…. Partir chercher des sandwiches et revenir sans…. Conduire un neuf places rempli d’inconnus et confondre deux pédales…. c’est apprendre de nouveaux mots : Run, Rider, Catering… Dormir un nombre d’heure par nuit si petit que la moitié d’une main devrait suffire pour les compter…  Quelques petites bières (très peu)… Un cintre fracassé…. Ce fut aussi par la faute de l’ignominie d’individus (que l’on ne peut pas appeler êtres humains car l’humanité ce n’est pas cela) le choc, les larmes et le chagrin…. L’impossibilité de trouver les mots pour réconforter, dire sa compassion faute de se connaitre assez…. Mais ce fut aussi l’énergie et le courage d’artistes qui sont montés sur la scène hier soir, soutenus par l’organisation du festival, et qui ont chanté, lancé les mots pour dire NON à la barbarie, NON à l’anéantissement de ce que nous sommes, et montrer que nous avons tous la force et la volonté de continuer coûte que coûte et surtout d’aimer comme l’a si bien dit Izia.

Voilà c’était mes sensations de bénévole fatiguée mais heureuse de cette aventure malgré tout ce qui est arrivé ce sinistre vendredi.

Pour terminer ce post un extrait de mon coup de coeur du festival : Barcella découvert avec bonheur en première partie de Sansévérino) et sa chanson « L’insouciance  » :

"L'insouciance
C'est un château de cartes,
Une corde à ton arc
Une boite à miracles
Que la vie t'a donnée
C'est une poussière d'étoiles
Un grand bateau à voiles
Que de sombres pirates
tentent de faire chavirer
C'est ton unique trésor
Protège le comme tu peux
Au coeur d'un coffre-fort..."

 

Comments are disabled.