Category archives: Cot cot

« tu quoque mi fili »…

Un peu de latin, beaucoup de « bon coin » et nous voilà débarrassés de notre coq fraichement baptisé Brutus suite à l’attaque sauvage perpétrée sur son père Jaquot (et non pas César…).Le pauvre se remet lentement des blessures infligés par son fils, désireux de prendre l’ascendant sur le harem de poulettes….

La vie de la basse-cour est sans pitié, digne effectivement de l’époque de César…

Un gentil monsieur a répondu à notre annonce de « don urgent » et notre jeune Brutus est parti vivre avec 15 poules, près de Bricquebec !

IMG_0290